Thérapie ciblée du cancer de la prostate, traitement du cancer de la prostate par ultrasons focalisés (Ablatherm/ HIFU)

Ces thérapies ciblées du cancer de la prostate sont utilisées comme alternatives à la prostatectomie radicale ou la radiothérapie chez certains patients avec des formes localisées de cancer de prostate.

Les urologues de la Clinique Urologique Nantes-Atlantis sont à votre disposition pour plus d’informations concernant les traitements ciblés ainsi que les différentes options thérapeutiques pour la prise en charge du cancer de la prostate.

Thérapie ciblée du cancer de la prostate, traitement du cancer de la prostate par ultrasons focalisés (Ablatherm/ HIFU)

Ces thérapies ciblées du cancer de la prostate sont utilisées comme alternatives à la prostatectomie radicale ou la radiothérapie chez certains patients avec des formes localisées de cancer de prostate.

Les urologues de la Clinique Urologique Nantes-Atlantis sont à votre disposition pour plus d’informations concernant les traitements ciblés ainsi que les différentes options thérapeutiques pour la prise en charge du cancer de la prostate.

La thérapie prostatique globale par ultrasons focalisés (ABLATHERM/ HIFU), les principes de l’intervention

  • Une résection de la partie centrale de la prostate ou une incision endoscopique du col vésical peuvent être réalisées avant le traitement HIFU.
  • Sous anesthésie générale, focalisation d’un faisceau ultrasonore à haute énergie.
  • La température atteint 90° C au niveau du point focal, entraînant une nécrose de coagulation.
  • Intervention réalisée par voie rectale, en position couchée sur le côté.
  • Durée de 1h30 à 3 heures en fonction du volume prostatique à traiter.

Après l'opération

  • Le retrait de la sonde vésicale se fera après 1 à 3 jours en moyenne. L’hospitalisation peut être en ambulatoire ou de 2 à 4 jours, et un suivi du taux de PSA à 1-2 mois sera effectué, puis semestriel.

    Si vous souhaitez en savoir plus sur le traitement du cancer de la prostate par HIFU, consultez notre avis d’expert.

La thérapie focale par ultrasons focalisés (FOCAL ONE), les principes de l’intervention

Actuellement, plus 30 % des cancers de prostate correspondent à des stades bien localisés, de faible volume et de faible agressivité. Le but du traitement focal pour le cancer prostatique est d’éradiquer le cancer, tout en respectant le reste de la glande prostatique afin de diminuer les effets secondaires notamment au niveau de la continence et de la sexualité.

 L’anesthésie est générale. On traite uniquement la zone tumorale en préservant le reste de la prostate et en limitant ainsi les effets secondaires.

  • Détermination de la zone tumorale ciblée en IRM.
  • Sous anesthésie générale, focalisation d’un faisceau ultrasonore à haute énergie.
  • La température atteint 90° C au niveau du point focal, entraînant une nécrose de coagulation.
  • Intervention réalisée par voie rectale, en position couchée sur le côté.

Après l'opération

L’opération dure 30 minutes à 1 h environ. Le retrait de la sonde vésicale se fera 1 à 2 jours après. L’hospitalisation est possible en ambulatoire (sortie avec la sonde urinaire) ou de 2 -3 jours en moyenne. Un suivi du taux de PSA sera fait à 1-2 mois, puis tous les 6 mois. Des biopsies prostatiques pourront être de nouveau réalisées secondairement afin de s’assurer de l’absence de cancer encore en place. Ce traitement focal peut être répété par la suite en fonction de l’évolution.

Les effets secondaires possibles

  • Une infection urinaire pourra nécessiter un traitement antibiotique de quelques jours.
  • Un saignement urinaire ou rectal est possible pendant quelques jours, généralement modéré.
  • Une rétention d’urine est possible, surtout en l’absence de résection prostatique avant l’opération.
  • Une incontinence urinaire permanente est rare, mais possible, notamment si un traitement par radiothérapie sur la prostate a été antérieurement réalisé.
  • Des troubles de l’érection en post-opératoire sont possibles, mais rares en cas de traitement focal.

Les praticiens

Dr Jacques Lacoste

Dr Thierry Rousseau

Dr Eric Potiron

Dr Pierre Nevoux

Dr Lionel Hoquétis