Coelioscopie, Laparoscopie, Lomboscopie

Ces interventions mini-invasives sous caméra sont réalisées plusieurs fois par jour à la Clinique Urologique Nantes-Atlantis par tous les urologues. Cela permet d’accéder et de regarder à l’intérieur de l’abdomen par des petites incisions sur la paroi abdominale.

La coelioscopie comprend la laparoscopie (pénétration dans la cavité péritonéale), la coelioscopie sous péritonéale (abord en avant et au-dessous de la cavité péritonéale) et la lomboscopie (abord en arrière de la cavité péritonéale)

L’un des gros avantages des techniques coelioscopiques est de réduire considérablement la gêne douloureuse après l’opération. Ainsi le jour même ou dès le lendemain, la mobilisation et notamment le lever peuvent être effectués sans problème. Les fils sur la peau (fermeture des petites incisions) seront retirés soit avant la sortie de la clinique ou au domicile par une infirmière.

Une hospitalisation en ambulatoire (hospitalisation dans la journée) est souvent possible pour cette prise en charge coelioscopique.

Coelioscopie, Laparoscopie, Lomboscopie

Ces interventions mini-invasives sous caméra sont réalisées plusieurs fois par jour à la Clinique Urologique Nantes-Atlantis par tous les urologues. Cela permet d’accéder et de regarder à l’intérieur de l’abdomen par des petites incisions sur la paroi abdominale.

La coelioscopie comprend la laparoscopie (pénétration dans la cavité péritonéale), la coelioscopie sous péritonéale (abord en avant et au-dessous de la cavité péritonéale) et la lomboscopie (abord en arrière de la cavité péritonéale)

L’un des gros avantages des techniques coelioscopiques est de réduire considérablement la gêne douloureuse après l’opération. Ainsi le jour même ou dès le lendemain, la mobilisation et notamment le lever peuvent être effectués sans problème. Les fils sur la peau (fermeture des petites incisions) seront retirés soit avant la sortie de la clinique ou au domicile par une infirmière.

Une hospitalisation en ambulatoire (hospitalisation dans la journée) est souvent possible pour cette prise en charge coelioscopique.

Les interventions les plus fréquemment réalisées dans notre établissement par coelioscopie sont :

  • La chirurgie du prolapsus (descente d’organes) chez la femme.
  • La prostatectomie radicale (ablation de la prostate) chez l’homme.
  • La cystectomie totale (ablation de la vessie) avec ou sans remplacement de la vessie.
  • Le curage ganglionnaire pelvien (bilan d’extension des cancers prostatiques ou vésicaux).
  • La cure chirurgicale des syndromes de la jonction pyélo-urétérale.
  • La néphrectomie simple ou élargie (ablation d’un rein), avec ou sans surrénalectomie.
  • La correction des hernies inguinales de l’adulte et celle de la varicocèle chez l’homme.

D’autres interventions peuvent aussi être réalisées par voie coelioscopique :

  • La pathologie lithiasique : pyélolithotomie ou urétérolithotomie.
  • La pathologie rénale : néphrectomie partielle, kyste rénal…
  • La pathologie urétérale : urétérolyse, résection segmentaire, réimplantation urétéro-vésicale…
  • La pathologie vésicale : cure de fistule vésico-vaginale, cystectomie partielle, exérèse de diverticules vésicaux…
  • La pathologie gynécologique : hystérectomie (ablation de l’utérus), kystectomie (kyste ovarien) …
  • La chirurgie de l’incontinence de la femme : colposuspension, mise en place ou gestion des pannes d’un sphincter artificiel, …
  • Réalisation des curages lombo-aortiques après traitement de certains cancers testiculaires.
  • La chirurgie de l’adénome prostatique, …

La chirurgie coelioscopique robotisée Da Vinci

Nous pouvons proposer pour certains patients et pour certaines indications, un procédé robotique plus élaboré encore, permettant de réaliser les interventions coelioscopiques avec une assistance robotique (procédé DA VINCI*).

Apport attendu de la robotique

  • Une meilleure qualité de vision : caméra stéréoscopique avec une vision en 3D
  • Précision du geste, sans tremblement, avec des mouvements reproduisant les mouvements de la main et du poignet.
  • Un confort pour le chirurgien qui est assis à une console de commande, ce qui lui permet de diriger à distance les bras du robot

Bénéfices attendus

Meilleure précision concernant le geste opératoire, avec un gain tant pour la chirurgie rénale que prostatique. Des études sont encore en cours afin d’évaluer les résultats en terme de temps opératoire, de résultats carcinologiques et de résultats fonctionnels.

Les praticiens

Dr Jacques Lacoste

Dr Thierry Rousseau

Dr Eric Potiron

Dr Pierre Nevoux

Dr Lionel Hoquétis