Robot Da Vinci : Chirurgie robotique

Certaines interventions concernant notamment les reins et la prostate sont réalisées en pratique quotidienne depuis maintenant près de 20 ans à la Clinique Urologique Nantes-Atlantis sous cœlioscopie, c’est à dire avec de très petites incisions pour le passage de trocarts au niveau de la cavité abdominale ou sur le côté, en s’aidant d’un bras robotisé avec assistance vocale (AESOP).

Nous pouvons maintenant avoir recours dans certains cas à un procédé robotique plus élaboré encore, permettant de réaliser les interventions coelioscopiques avec une assistance robotique Da Vinci.

Da Vinci est un robot médical, ou plus précisément une machine dirigée par un chirurgien utilisée pour réaliser des opérations chirurgicales mini-invasives en urologie. Ainsi, le geste est plus précis, les suites post-opératoires sont plus simples, avec une meilleure récupération du patient. Le chirurgien dispose de plus de confort d’une qualité de la vision améliorée..

Chirurgie robotique, Robot Da Vinci

Certaines interventions concernant notamment les reins et la prostate sont réalisées en pratique quotidienne depuis maintenant près de 20 ans à la Clinique Urologique Nantes-Atlantis sous cœlioscopie, c’est à dire avec de très petites incisions pour le passage de trocarts au niveau de la cavité abdominale ou sur le côté, en s’aidant d’un bras robotisé avec assistance vocale (AESOP).

Nous pouvons maintenant avoir recours dans certains cas à une technologie innovante, permettant de réaliser les interventions coelioscopiques avec une assistance robotique Da Vinci, en collaboration avec le centre de cancérologie René Gauducheau à Saint Herblain.

Da Vinci est un robot médical, ou plus précisément une machine dirigée par un chirurgien utilisée pour réaliser des opérations chirurgicales mini-invasives en urologie. Ainsi, le geste est plus précis, les suites post-opératoires sont plus simples, avec une meilleure récupération du patient. Le chirurgien dispose de plus de confort d’une qualité de la vision améliorée.

Les apports attendus de la chirurgie avec assistance robotique

  • Une meilleure qualité de vision : caméra stéréoscopique avec une vision en 3D.
  • Un geste précis, sans tremblement, avec des mouvements reproduisant les mouvements de la main et du poignet (7 degrés de liberté).
  • Un meilleur confort pour le chirurgien qui est assis à une console de commande, lui permettant de diriger à distance les bras du robot.
  • Limiter les actions traumatiques pendant l’opération.

Comment se déroulent les interventions avec assistance robotique ?

Les interventions sont réalisées par voie coelio-chirurgicale (micro-incisions). 4 à 5 trocarts (instrument chirurgical) sont généralement mis en place : 1 pour la caméra, et 3 à 4 autres pour le passage des instruments. La procédure chirurgicale reste identique à celle réalisée à la clinique concernant les interventions par cœlioscopie (interventions sur la prostate, les reins…).

Le chirurgien se tient à une console, à distance de la table d’intervention, tout en étant dans la même salle opératoire. L’aide opératoire se tient proche du patient pour le passage des instruments et tous les gestes permettant d’aider le chirurgien pour la progression de l’intervention.

Si la vision en 3D n’améliore pas la précision réelle du geste par rapport à la vision normale, chez un chirurgien cœlioscopique expérimenté, elle permet la meilleure visualisation d’éléments anatomiques et de leur relief, ce qui permet de les préserver plus facilement.

Les suites post-opératoires et les effets secondaires possibles

Ils sont identiques à ceux possiblement rencontrés sous cœlioscopie sans assistance robotique, même si la chirurgie avec le robot Da Vinci permet de limiter au maximum les actions traumatiques, ce qui permettra au patient de récupérer plus facilement après l’opération et d’observer moins d’effets secondaires du fait de la chirurgie plus précise du robot.

Les praticiens

Dr Jacques Lacoste

Dr Thierry Rousseau

Dr Eric Potiron

Dr Pierre Nevoux

Dr Lionel Hoquétis