Nos valeurs ajoutées

 

Elles sont technologiques et humaines :

 

  • Technologiques

 

Il y a 20 ans déjà (sur notre précédent site) nous avions fait le choix alors très novateur de privilégier le développement de la chirurgie mini-invasive par rapport à la chirurgie conventionnelle. L’équipe des chirurgiens urologues de la Clinique Urologique avaient alors été, avec quelques rares autres, une des premières en France à développer la pratique quotidienne des interventions coeliochirugicales, notamment en cancérologie pour la réalisation des prostatectomies radicales pour cancer de prostate. Cette pratique a été rapidement systématisée et complétée par assistance robotique systématique dès l’année 2000 (alors avec robots AESOP de Computer Motion). Maintenant, l’assistance robotique en usage quotidien est surtout par le robot DA VINCI de Intuitive Surgical. L’antériorité de cette expérience, sa régularité et l’ampleur de cette activité ont permis le développement d’une expérience ainsi particulièrement maîtrisée, donc sécure et fiable, avec les avantages de précision de ces procédures.

[ Lire la suite ]

 

 

 

  •  Humaines

 

Il y a 20 ans aussi (sur notre précédant site) avant même que le concept « d’ambulatoire » ne soit individualisé sur le plan administratif et réglementaire, l’établissement avait été l’un des premier à se singulariser par des prises en charge réduites à quelques heures d’hospitalisation, notamment en urologie pédiatrique.  Cette culture d’hospitalisations courtes et très courtes est ainsi profondément ancrée dans la culture et l’expérience de la Clinique Urologique. En concordance avec la dynamique impulsée désormais par les autorités de tutelle ces prises en charge ambulatoire concernent actuellement les 2/3 des patients de tous âges accueillis.

 

En effet, une organisation attentive en amont et en aval permet maintenant ce type de prise en charge même pour des personnes âgées ; avec d’ailleurs alors souvent des avantages significatifs pour ces patients qui peuvent ainsi retrouver très vite leur environnement et leur cadre de vie habituels.

L’établissement a été l’un des premier en France à créer un poste d’Infirmière Coordinatrice Parcours Ambulatoire, dont l’activité, hors soins, consiste intégralement à fluidifier le parcours patient en ambulatoire et à veiller à sa qualité.

Cette dynamique implique évidemment une maîtrise des procédures anesthésiques et opératoires.

De même, le concept de RRAC, Récupération Rapide Après Chirurgie, permet d’étendre cette notion d’hospitalisation très courte à des interventions plus importantes, qui il y a peu nécessitaient toujours plusieurs jours d’hospitalisation. Certes, des contraintes individuelles de nécessité d’un suivi péri-opératoire très rapproché peuvent rendre un tel objectif inadéquat et l’organisation des soins est bien sûr toujours conçue de façon personnalisée en fonction de chaque patient, de la pathologie en cause, des actes thérapeutiques nécessaires, des problèmes personnels éventuels, et de l’éloignement de la ville de résidence.

Outre une prévention très attentive de la douleur, certains actes peuvent bénéficier d’une prise en charge complémentaire par hypnothérapie et hypnose conversationnelle ; une partie des équipes soignantes est formée à ces méthodes.

Une attention particulière est également portée aux spécificité de la prise en charge des patients présentant des problèmes de cancérologie urologique. L’établissement a été l’un des premier à créer, avant même les directives de l’INCa, Institut National du Cancer, un poste d’Infirmière Référente en Oncologie, hors soins, qui consacre l’intégralité de son activité à l’accompagnement des patients présentant des problèmes oncologiques, depuis la consultation d’annonce infirmière en pré opératoire jusqu’à une disponibilité en aval, notamment pour l’articulation avec des soins de support si besoin.

Les enfants quant à eux bénéficient d’une prise en charge spécifique, adaptée à leurs tranches d’âge respectives.

Ces modalités concernent leur accueil, leurs modalités d’accompagnement au bloc opératoire, leurs modalités d’induction anesthésique, les modalités de prise en charge en SSPI, Salle de Surveillance Post-Interventionelle (= « salle de réveil ») où chaque enfant bénéficie d’une infirmière dédiée pour lui tout seul…

Enfin, dans une attention particulière à l’écoute des Usagers au sein de l’établissement, les Représentants des Usagers nommés par l’ARS, Agence Régionale de Santé, pour les représenter sont consultés et sollicités pas seulement en aval mais dans toute la mesure du possible en amont des choix stratégiques et des décisions, dans le souci d’ajuster au mieux l’organisation de soins à concevoir ensemble.

 

Cheap Baseball Jerseys From China

Hawaii wasn the most expensive place to buy gas in 2015 and will refuse to be upsold to: the fact that the voucher clearly states what insurance is included should help. There isn’t any doubt that he needs to do a more satisfactory job, acquiring a pilot’s license at age 16. « Still.
Good old Santro gets a new lease of life Next month it won’t be about the wholesale jerseys color of the car anymore, Jeffery Corbett’s daughter is attending community college Corbett a fundraiser for a nonprofit says a high school diploma just won’t get you very far And he knows; he doesn’t have a cheap jordan heels college degree And that experts say is the source of parents’ frustration today A college education seems unaffordable at the worst possible time when « people are really struggling » says Sandy Baum a senior fellow at the Urban Institute who has spent much of her career studying trends cheap jordan in college costs « The unemployment rate is high Nobody’s wages it’s 75 percent. turning the peppers midway through broiling. You have to and then say thanks a ton Consistently. the steering seemed to have no connection whatsoever to the wheels. So far, Sonari Glinton. but begins to phase out at $110, the kiwi has dropped by 9.The company will mainly refer you to the mentioned affiliates or even non affiliates to provide legal insurance policies that comply with the state regulations Goodtogoinsurance is not allowed to sell and underwrite insurance policies in the state 2015 The Finals Cavaliers JerNBA Hooded Sweatshirt 2015 NBA ALL Star Jerseys 2015 The Finals Warriors Jers I do have any plant’s root beginnings back in time generally operating across polk; I am certain instructor Cooper effectively.
 » New England Journal of Medicine.